rechercher un ouvrage

500 classiques de la littérature francophone, disponibles gratuitement

Contes et nouvelles (1665)

Tome III

La Fontaine

Notre phrase préférée :

Le jeune Amour, bien qu’il ait la façon
D’un dieu qui n’est encor qu’à sa leçon,
Fut de tout temps grand faiseur de miracles (…)

Genre :

Nouvelles, contes

Résumé :

La Fontaine n'a pas seulement été fabuliste. En 1665 et 1666 il publie deux recueils de contes et nouvelles, auxquels il attachera autant d'importance qu'à ses Fables. Si celles-ci sont des réécritures de l'auteur antique Ésope, les Contes et nouvelles, écrits en vers, sont inspirés de textes français et italiens des XVe et XVIe siècles. Certains sont ainsi tirés du Décameron de Boccace, du Roland furieux de l'Arisoste, de Machiavel, de Rabelais ou des Cent nouvelles nouvelles, recueil commandé par le duc de Bourgogne Philippe le Bon, considéré comme le premier recueil moderne de contes de la littérature française. Ces Contes et Nouvelles de La Fontaine ont sans doute été éclipsés par les Fables et leur morale à cause de leur thématique amoureuse, allant du plaisir physique à l'interdit, et leur caractère licencieux, qui valut aux nouvelles parutions de 1674 d'être la cible de la censure.

Les premiers mots :

« Je dois trop au beau sexe, il me fait trop d'honneur
De lire ces récits, si tant est qu'il les lise.
Pourquoi non ? c'est assez qu'il condamne en son cœur Celles qui font quelque sottise. »

découvrir d'autres livres

Voir tous les livres