rechercher un ouvrage

500 classiques de la littérature francophone, disponibles gratuitement

Numa Roumestan (1881)

Mœurs parisiennes

Alphonse Daudet

Notre phrase préférée :

Opposés d’instincts, d’éducation, de tempérament, de race, n’ayant la même pensée sur rien, c’était le nord et le midi en présence, et sans espoir de fusion possible.

Genre :

Roman

Résumé :

Numa Roumestan, sous-titré Mœurs parisiennes est un roman d'Alphonse Daudet paru en 1881, sous forme de feuilletons, avant une édition en volumes, que l'auteur dédie à sa femme. Le livre s'ouvre dans les Arènes d'Aps-en-Provence : Numa Roumestan revient au pays en compagnie de sa femme Rosalie, charmée par la couleur locale, après vingt ans passés à Paris où il a fait des études de droit financés par un cabaretier avant de devenir un homme politique de premier plan. En faisant le portrait de cet homme et de cette réussite, Alphonse Daudet peint aussi un caractère vif, adepte des exagérations verbales, beau-parleur capable de persuader n'importe qui, et intriguant prêt à tout pour accéder au pouvoir. Ne s'agit-il pas ici d'une caricature du tempérament méridional ? C'est en tout cas l'interprétation de Frédéric Mistral, ami de Daudet et comme lui écrivain provençal, qui fut blessé par ce roman.

Les premiers mots :

« Ce dimanche-là, un dimanche de juillet chauffé à blanc, il y avait, à l'occasion du concours régional, une grande fête de jour aux arènes d'Aps-en-Provence. Toute la ville était venue : les tisserands du Chemin-Neuf, l'aristocratie du quartier de la Calade, même du monde de Beaucaire. »

découvrir d'autres livres

Voir tous les livres