rechercher un ouvrage

500 classiques de la littérature francophone, disponibles gratuitement

Les Exilés (1867)

Odelettes, Améthystes, Rimes dorées, Rondels, Les Princesses, Trente-six ballades joyeuses

Théodore de Banville

Notre phrase préférée :

Une nuit, j’ai rêvé que l’Amour était mort.

Genre :

Poésie

Résumé :

Les Exilés - Odelettes, Améthystes, Rimes dorées, Rondels, Les Princesses, Trente-six ballades joyeuses de Théodore de Banville. Sont rassemblés ici plusieurs recueils de poésie de celui qui fut l'ami de Baudelaire, de Hugo et le découvreur du jeune Rimbaud, publiés entre les années 1850 et les années 1870. Pratiquant des formes poétiques anciennes, il nourrit ses poèmes de références antiques, historiques ou mythologiques, à l'image de ces Princesses qui convoquent les figures féminines phares de l'Antiquité, Hélène, Cléopâtre, Médée, côtoyant Marie Stuart ou Marguerite de Navarre. La pureté esthétique qu'il défend s'oppose à la poésie réaliste mais aussi au lyrisme romantique. Chaque poème doit être pour lui une pierre précieuse, un bijou d'orfèvre, dont la matière, le langage, est premier, et l'émotion secondaire.

Les premiers mots :

« C'est dans un bois sinistre et formidable, au nord
De la Gaule. Roisi par un suprême effort,
Les chênes monstrueux supportent avec rage
Les grands nuages noirs d'où va tomber l'orage ; »

découvrir d'autres livres

Voir tous les livres