rechercher un ouvrage

500 classiques de la littérature francophone, disponibles gratuitement

Rêveries d'un promeneur solitaire (1782)


Jean-Jacques Rousseau

Notre phrase préférée :

Est-il temps, au moment qu’il faudrait mourir, d’apprendre comment on aurait dû vivre ?

Genre :

Biographie, mémoires

Résumé :

Les Rêveries du promeneur solitaire est le dernier texte écrit par Jean-Jacques Rousseau, entre 1776 et 1778, quelques semaines avant sa mort et resté inachevé, publié de façon posthume en 1782. Il s'agit d'une œuvre à la fois autobiographique et philosophique, sorte de journal pouvant servir d'« appendice » aux Confessions, mais dans un esprit différent, « purifié à la coupelle de l'adversité », composé de dix promenades, rédigées à Paris puis au château d'Ermenonville où il s'éteint. Le récit des promenades de Rousseau dans la banlieue de Paris de son accident à Ménilmontant, sa passion d'herboriste, rencontrent ceux des moments de bonheur à l'île Saint-Pierre ou auprès de Mme de Warens à qui la dernière promenade est consacrée. Rousseau y clarifie sa pensée et offre ainsi une réflexion sur les sources du bonheur terrestre, à la fois en nous et dans la contemplation de la nature.

Les premiers mots :

« Me voici donc seul sur la terre, n'ayant plus de frère, de prochain, d'ami, de société que moi-même. »

découvrir d'autres livres

Voir tous les livres