rechercher un ouvrage

500 classiques de la littérature francophone, disponibles gratuitement

Poèmes saturniens (1866)


Paul Verlaine

Notre phrase préférée :

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

Genre :

Poésie

Résumé :

Placé sous le signe de l’astrologie, ce premier recueil de Verlaine est voué à Saturne. Cette planète, synonyme de malheur et de maladie, ne fut pas choisie par hasard : lorsque le livre paraît en 1866 chez Lemerre, le poète est en proie à une série de drames personnels. Dans la tradition de la poésie associée à l’humeur mélancolique, Verlaine exprime les sentiments ambivalents qui le taraudent, et de sa plume virtuose et musicale émerge une œuvre profondément belle et sincère.

Les premiers mots :

« Les Sages d’autrefois, qui valaient bien ceux-ci,
Crurent, et c’est un point encor mal éclairci,
Lire au ciel les bonheurs ainsi que les désastres,
Et que chaque âme était liée à l’un des astres. »

découvrir d'autres livres

Voir tous les livres